Accueil

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Armées

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

Balises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

Annuaire 1789-1815   >   République française  >   Départements  >

Dernière modification: 06/04/2003

Cantal
Côte-d'Or

Landes
Seine Inférieure

                 Dieppe
Var
Vaucluse

Vendée

 

 

Départements :

 

La France a été divisée en 83 départements par les décrets de l’Assemblée nationale en 1790. Le but de cette nouvelle division du royaume était, d’après les termes d’une adresse de l’Assemblée nationale : “effacer jusqu’aux dernières traces des anciens préjugés ; substituer à l’amour-propre de province l’amour véritable de la patrie ; asseoir les droits de chaque homme et de chaque canton, en raison de leurs rapports avec la chose publique”.

La constitution de 1791 dit :

Le royaume est un et indivisible ; son territoire est distribué en quatre-vingt-trois départements, chaque département en districts, chaque district en cantons.

La constitution de l’an III garde la division du territoire en départements, dont les limites peuvent être changées ou rectifiées par le corps législatif. Mais la surface d’un département ne peut excéder cent myriamètres carrés, ou quatre cents lieues carrées.

Le département est divisé en cantons, et chaque canton en communes. Une administration centrale de cinq membres élus par l’assemblée électorale du département dirige celui-ci. Un commissaire nommé par le directoire exécutif surveille l’exécution des lois.

La constitution du 22 frimaire an VIII ( 13 décembre 1799) porte :

La République française est une et indivisible. - Son territoire européen est distribué en départements et arrondissements communaux.

 

Les 83 Départements de 1790  (liste et orthographe d’après l’Almanach Royal de 1792) :

 

1. Ain

2. Aisne

3. Allier

4. Haute-Alpes

5. Basses-Alpes

6. Ardèche

7. Ardennes

8. Arriège

9. Aube

10. Aude

11. Aveiron

12. Bouches du Rhône

13. Calvados

14. Cantal

15. Charente

16. Charente Inférieure

17. Cher

18. Corrèze

19. Corse

20. Côte d’Or

21. Côtes du Nord

 

22. Creuse

23. Dordogne

24. Doubs

25. Drôme

26. Eure

27. Eure et Loire

28. Finistère

29. Gard

30. Haute-Garonne

31. Gers

32. Gironde

33. Hérault

34. Ille et Vilaine

35. Indre

36. Indre et Loire

37. Isère

38. Jura

39. Landes

40. Loir et Cher

41. Haute-Loire

42. Loire Inférieure

 

43. Loiret

44. Lot

45. Lot et Garonne

46. Lozère

47. Maine et Loire

48. Manche

49. Marne

50Haute-Marne

51. Mayenne

52. Meurthe

53. Meuse

54. Morbihan

55. Mozelle

56. Nyèvre

57. Nord

58. Oise

59. Orne

60. Paris

61. Pas de Calais

62. Puy de Dôme

63. Haute-Pyrénées

 

64. Basses-Pyrénées

65. Pyrénées Orientales

66. Haut-Rhin

67. Bas-Rhin

68. Rhone et Loire

69. Haute-Saône

70. Saône et Loire

71. Sarthe

72. Seine et Oise

73. Seine Inférieure

74. Seine et Marne

75. Deux Sèvres

76. Somme

77. Tarn

78. Var

79. Vendée

80. Vienne

81. Haute-Vienne

82. Vosges

83. Yonne.

 

  Voir les départements en 1791 d'après l'Almanach d'éducation.

 

Les 99 départements de 1799 : (Liste et orthographe d’après le Bulletin des Lois, an VII.)

 

1. Ain

2. Aisne

3. Allier

4. Alpes (Basses)

5. Alpes (Hautes)

6. Alpes Maritimes

7. Ardèche

8. Ardennes

9. Arriège

10. Aube

11. Aude

12. Aveyron

13. Bouches du Rhône

14. Calvados

15. Cantal

16. Charente

17. Charente-Inférieure

18. Cher

19. Corrèze

20. Côte d’Or

21. Côtes du Nord

22. Creuse

23. Dordogne

24. Doubs

25. Drôme

 

26. Dyle*

27. Escaut*

28. Eure

29. Eure et Loire

30. Finistrère

31. Forêts*

32. Gard

33. Haute-Garonne

34. Gers

35. Gironde

36. Golo

37. Hérault

38. Ille-et-Vilaine

39. Indre

40. Indre et Loire

41. Isère

42. Jemmape*

43. Jura

44. Landes

45. Léman**

46. Liamone

47. Loir-et-Cher

48. Loire

49. Loire (Haute)

50. Loire Inférieure

 

51. Loiret

52. Lot

53. Lot et Garonne

54. Losère

55. Lys*

56. Maine et Loire

57. Manche

58. Marne

59. Marne (Haute)

60. Mayenne

61. Meurthe

62. Meuse

63. Meuse-Inférieure*

64. Mont-Blanc (2)

65. Mont-Terrible (3)

66. Morbihan

67. Moselle

68 Nèthes (Deux)*

69 Nièvre

70. Nord

71. Oise

72. Orne

73. Ourthe *

74. Pas de Calais

75. Puy-de-Dôme

 

76. Pyrénées (Basses)

77. Pyrénées (Hautes)

78. Pyrénées Orientales

79. Rhin (Bas)

80. Rhin (Haut)

81. Rhône

82. Sambre-et-Meuse*

83. Saone (Haute)

84. Saone et Loire

85. Sarthe

86. Seine

87 Seine-Inférieure

88. Seine-et-Marne

89. Seine-et-Oise

90. Sèvres (Deux)

91. Somme

92. Tarn

93. Var

94. Vaucluse

95. Vendée

96. Vienne

97. Vienne (Haute)

98. Vosges

99. Yonne.

 

* (Réuni en l’an 4.)

(1) (Réuni en l’an 6, et formé d’un démembrement de l’Ain et du Mont-Blanc.

(2)  (Diminué de la partie réunie au Léman).

(3)Mont Terrible a été augmenté du pays d’Erguel et d’une partie du Montbéliard.

 

  Départements des Colonies :

100. Dép. du Sud (Saint-Domingue)

101. Dép. de l’Inganne (Saint-Domingue)

102. Dép. du Nord (Saint-Domingue)

103. Dép. de l’Ouest (Saint-Domingue)

104. Dép. de Samana (Saint-Domingue)

105. Guadeloupe

106. La Martinique

107. La Guyane Française

108. Sainte-Lucie

109. L’Isle-de-France

110. L’Isle de la Réunion

111. Les Indes orientales.

 

 

Le 9 mars 1801, suite au traité de Lunéville, les quatre départemens de la rive gauche du Rhin (Roer, de la Sarre, de Rhin-et-Moselle et du Mont-Tonnerre) font partie intégrante du territoire français (9 mars 1801)

Les 102 départements de 1802 : (Liste et orthographe d’après le Bulletin des Lois, an X.)

 

1. Ain

2. Aisne

3. Allier

4. Alpes (Basses)

5. Alpes (Hautes)

6. Alpes-Maritimes

7. Ardèche

8. Ardennes

9. Arriége

10. Aube

11. Aude

12. Aveyron

13. Bouches-du-Rhône

14. Calvados

15. Cantal

16. Charente

17. Charente-Inférieure

18. Cher

19. Corrèze

20. Côte-d’Or

21. Côtes-du-Nord

22. Creuse

23. Dordogne

24. Doubs

25. Drôme

 

26. Dyle

27. Escaut

28. Eure

29. Eure-et-Loir

30. Finistrère

31. Forêts (Les)

32. Gard

33. Garonne (Haute)

34. Gers

35. Gironde

36. Golo

37. Hérault

38. Ille-et-Vilaine

39. Indre

40. Indre et Loire

41. Isère

42. Jemmape

43. Jura

44. Landes

45. Léman

46. Liamone

47. Loir-et-Cher

48. Loire

49. Loire (Haute)

50. Loire-Inférieure

 

51. Loiret

52. Lot

53. Lot-et-Garonne

54. Lozère

55. Lys (La)

56. Maine-et-Loire

57. Manche

58. Marne

59. Marne (Haute)

60. Mayenne

61. Meurthe

62. Meuse

63. Meuse-Inférieure

64. Mont-Blanc

65. Mont-Tonnerre

66. Morbihan

67. Moselle

68 Nèthes (Deux)

69 Nièvre

70. Nord

71. Oise

72. Orne

73. Ourthe

74. Pas-de-Calais

75. Puy-de-Dôme

 

76. Pyrénées (Basses)

77. Pyrénées (Hautes)

78. Pyrénées-Orientales

79. Rhin (Bas)

80. Rhin (Haut)
81. Rhin-et-Moselle

82. Rhône
83. Roer

84. Sambre-et-Meuse*

85. Saone (Haute)

86. Saone-et-Loire
87. Sarre

88. Sarthe

89. Seine

90 Seine-Inférieure

91. Seine-et-Marne

92. Seine-et-Oise

93. Sèvres (Deux)

94. Somme

95. Tarn

96. Var

97. Vaucluse

98. Vendée

99. Vienne

100. Vienne (Haute)

101. Vosges

102. Yonne.

 

En l'an XII (1803), le nombre des départements s'élève à 108.

Le 17 prairial anXIII (juin 1805), la république de Gênes est annexée par décret impérial et divisée en trois départements : Gênes, Montenotte et Apennins. Le même décret supprime le département du Tanaro, et en répartit les trois arrondissements entre les départements de Marengo, de la Stura et de Montenotte.

Le 24 mai 1808, un senatus-consulte prononce l'annexion à la France du royaume d'Etrurie et des Etats de Parme et de Plaisance.
Par le décret du 30 mai 1808, le
royaume d'Etrurie est divisé en départements de l'Arno, de la Méditerranée et de l'Ombrone, et les Etats de Parme et de Plaisance sont organisés en un seul département, nommé Taro.

Un sénatus-consulte du 17 février 1810 régularise l'annexion des Etats romains occupés depuis février 1808 par les troupes françaises et la création des départements de Rome et du Trasimène.

Le 16 mars 1810, l'Empereur enlève au royaume de Hollande de son frère Louis la rive gauche du Rhin. Un senatus-consulte du 24 avril 1810 prononce l'annexion du département des Bouches-du-Rhin.

Le 15 mai 1810, un décret impérial crée le département des Bouches-de-l'Escaut, qui englobe l'ensemble des îles du delta de l'Escaut.

Le 9 juillet 1810, Napoléon décrète l'annexion du royaume de Hollande. Le 18 octobre, la Hollande est organisée par décret en sept départements :
- Bouches de la Meuse (la Haye)
- Bouches de l'Yssel (Zwolle)
- Ems-occidental (Groningue)
- Ems-oriental (Aurich)
- Frise (Leeuwarden)
- Yssel supérieur (Arnhem)
- Zuyderzee (Amsterdam).

Le 13 décembre 1810, un senatus-consulte prononce l'annexion des villes hanséatiques : Brême, Hambourg et Lübeck, d'une partie du royaume de Westphalie et de diverses principautés, dont le duché d'Oldenbourg, ainsi que de la République du Valais. Sontt ainsi créés les départements suivants :
- Bouches-de-l'Elbe (chef-lieu Hambourg)
- Bouches-du-Weser (Brême)
- Ems-supérieur (Osnabrück)
- Simplon (Sion)

Le 28 avril 1811 est formé un nouveau département, celui de la Lippe (chef-lieu Münster) au moyen de territoires enlevés au royaume de Westphalie.

  Les départements en 1809,d'après le Dictionnaire géographique portatif, par Vosgien, Lyon et Paris, 1809

 

 

 

Page d'accueil

Plan du site

Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - 1789-1815.com - waterloo1815.com  © Bernard Coppens 2010 - Tous droits réservés.