Accueil 

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Armées

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

Balises

   

Waterloo battle 1815

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

   Annuaire 1789-1815   >   Uniformes   >   Angleterre   >  

.

Foot Guards (Infanterie de la Garde) 1805-1812

L’infanterie britannique comptait trois régiments de “Foot Guards” (gardes à pied) :
le 1er régiment (The First Regiment of Foot Guards),
le 2e (Coldstream regiment of Foot Guards) et
le 3e (the 3rd Foot Guards).

 
 

Les régiments de Guards se distinguaient des régiments de ligne par quelques détails : le galon blanc qui ornait le devant de l’habit et le haut des parements. Les trois régiments portaient la distinctive bleue, et se distinguaient entre eux par la disposition des boutonnières de l’habit : le 1er régiment les portait en forme de bastion (fer de lance) et également espacées entre elles.

au second en pointe, et placées par deux, au 3e également en pointe, mais par groupe de trois.

A gauche, Soldat du First Regiment of Foot Guards (compagnies du centre)

A droite, soldat de compagnie légère du 3e régiment.

 Cliquez sur l'image pour la voir en grand.

     

Chaque régiment était composé des compagnies du centre, des compagnies de grenadiers et des compagnies légères. Les grenadiers étaient dotés de bonnets à poils, mais cette coiffure n’était jamais emportée en campagne. Les distinctions particulières aux compagnies d’élite étaient les mêmes que dans l’infanterie de ligne.

Les sergents avaient leurs habits ornés de galons d’or

Les officiers disposaient d’habits à pans longs, mais en campagne ils portaient un habit à pans courts. Le drap en était écarlate, les revers, parements et collet de drap bleu. Le large galon d’or qui bordait les revers était une distinction réservée aux officiers des Guards, et ils y veillaient jalousement sur ce privilège.

 
 
 

 

3- Infanterie de la Garde - 1815

Les tambours portaient l’habit rouge comme la troupe, le galon de livrée royale remplaçant le galon blanc, et formant des chevrons sur les manches. La frange blanche garnissant le collet était une particularité des régiments de Foot Guards.

En 1815, le s Guards potraient le shako du modèle réglementé en 1811. Il était de feutre et orné d’une plaque de laiton portant l’insigne du régiment. Le cordon qui l’ornait était blanc pour les compagnies du centre et les grenadiers, et vert pour les compagnies légères. Le plumet était blanc pour les grenadiers, blanc sur rouge pour les compagnies du centre, et vert pour les compagnies légères. En campagne, les Guards protégaient leur shako au moyen d’une housse de toile cirée noire. Ils portaient un pantalon de drap gris, qui est souvent montré rentré dans les guêtres.

1er régiment, compagnie légère, tenue de campagne, 1815

Plaques de shako du 1er, 2e (Coldstream), et 3e régiments.

Tambour du 1er régiment, tenue de campagne, 1815

Au centre : gardes des compagnies du centre, du 2e régiment (à gauche) et du 1er régiment (de dos).

En bas : 3e régiment, sergent de grenadiers et sergent, compagnie légère du 2e régiment.

Plaques de poitrine du 1er, 2e et 3e régiment.

 

Officier de compagnie légère du 3e régiment

 
  Voir : Les Foot Guards à Waterloo.      
     

A gauche, Soldat du First Regiment of Foot Guards (compagnies du centre)

A droite, soldat de compagnie légère du 3e régiment.

 Cliquez sur l'image pour la voir en grand.

 

 

_ Retour au haut de la page.

Page d'accueil

Plan du site

Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - 1789-1815.com © Bernard Coppens 2015 - Tous droits réservés.